Etudier en Italie
Etudier en Italie
étudier à l'international

Etudier en Italie

système des études

Les universités publiques italiennes sont au nombre de 56 (les «Università») mais le Pays dispose également de 3 écoles d’ingénieurs («Politecnici») situées à Bari, Milan, et Turin, de 2 universités pour étrangers (Sienne et Pérouse) et de 13 universités privées (Universités catholiques et laïques).

A ce réseau d’enseignement s’ajoutent enfin 7 Istituti Universitari et 3 écoles universitaires.

Les universités accueillent un grand nombre d’étudiants, jusqu’à180.000 pour La Sapienza de Rome, ce qui entraîne des conditions d’enseignement parfois difficiles.

L’année universitaire italienne se déroule du 1er novembre à fin mai (période des examens). Une session de rattrapage est prévue en septembre - octobre.

Parmi les formations les plus connues, on retrouve évidemment toutes les disciplines artistiques comme les Beaux-Arts à Bologne (DAMS), l’architecture à l’Université de Venise IUAV, aux Politecnici de Milan et Turin, le design enfin à l’Université de Bologne.

Ceci dit, l’Italie dispose d’autres formations de qualité : le droit aux Universités de Bologne et Florence, le commerce à Pise…

• Les titres délivrés par les universités italiennes sont :

- La “Laurea” (L) di base : ce cursus se déroule sur une période de 3 ans et a pour objectif d’acquérir des connaissances générales et des connaissances professionnelles permettant une insertion immédiate dans le monde du travail.

- La Laurea Magistrale (LM) : La «Laurea Magistrale» ex legis 270 va désormais  remplacer ce qu’on appelait «Laurea specialistica» même si elle s’obtient  comme celle-ci au terme d’un cursus de 2 ans auquel on accède après l’obtention de la laurea di base ou d’un diplôme étranger reconnu équivalent.

- La Laurea Specialistica à cycle unique : Ce sont les LS en pharmacie, odontologie, médecine vétérinaire (5 ans) et médecine (6 ans) avec barrage d’accès « numerus clausus ». Le diplôme ne s’obtient qu’à la fin du cycle de 5 ou 6 ans. Pour le cursus de médecine, les diverses spécialisations (pédiatrie,?cardiologie, ...) sont post-laurea (après le diplôme).

- Le Diploma di Specializzazione (DS) : Il s’obtient aux termes d’un cursus au sein d’une scuola di specializzazione dont la durée peut varier de 2 à 6 ans selon les disciplines.

- Le Master universitaire : Ce sont des cursus de perfectionnement d’un an qui peuvent faire suite soit à la laurea (master de premier niveau), soit à la laurea specialistica (master de second niveau).

- Le Dottorato di Ricerca (DR) : Le doctorat s’effectue après une licence ou une maîtrise.

- Les diplômes d’Ingénieurs en Italie :

La formation d’Ingénieur se fait à l’Université, au sein des Facultés d’Ingénierie (Facoltà di Ingegneria). Il n’existe pas de Grandes Ecoles, ou d’Ecoles d’Ingénieurs, comme en France.
Enseignement et formation techniques supérieurs (IFTS) :

L’enseignement et la formation techniques supérieurs (IFTS) sont réservés aux titulaires du diplôme d’enseignement secondaire du deuxième cycle. La durée du cursus varie entre 2 à 4 semestres.
Enseignement hors universitaire :

L’enseignement supérieur hors universitaire couvre un nombre limité de domaines tels que les arts, la conservation et la restauration du patrimoine culturel, l’archivage, la paléographie et la diplomatie, la traduction et l’interprétariat

admission et inscription

L’admission :

L’accès à l’université n’est pas soumis à un système de sélection : un diplôme de fin d’études secondaires suffit - sauf pour quelques facultés qui sont limitées par un “numerus clausus” dans certains cours.

Généralement, les étudiants étrangers admis aux universités italiennes possèdent des titres qui permettent l’accès aux facultés universitaires dans le pays où ils ont été obtenus (à condition que son obtention ait eu lieu après un cycle d’études de 12 ans au minimum). Tout étudiant ayant obtenu l’équivalent du « Diploma di Maturità » (Baccalauréat) peut s’inscrire.
Par ailleurs, l’étudiant étranger non résidant en Italie ne doit en aucun cas s’adresser directement à l’université. La demande doit obligatoirement être adressée à l’Ambassade d’Italie à Rabat qui centralise l’ensemble des candidatures et les transmet aux universités.

L’inscription :

Une fois en possession des attestations certifiant le niveau de langue,  l’Ambassade transmettra la demande à l’université qui - dans un délai de quelques semaines - communiquera l’acceptation de la candidature et la date de l’entretien en Italie.

coût et financement

Le budget :

Il existe de grandes différences de prix entre le nord et le sud du pays. Le coût de la vie à Milan, Bologne ou Rome est beaucoup plus élevé que celui de Bari, Cagliari ou Naples. Un étudiant vivant dans une grande ville doit prévoir un budget annuel d’environ 10.000 Euros.

Il existe pour les étudiants des restaurants appelés Mensa qui offrent des repas à des prix abordables.

Les bourses :

Des bourses d’études et de recherche (au nombre de 78-80 par an) de valeur approximative de 700-800 Euros chacune -  sont proposées par le gouvernement italien aux étudiants marocains.